Biographie

Je découvre la basse et le rock à 17 ans par le biais de l'album Live & Dangerous de Thin Lizzy, c'est la révélation.
Dès lors, je délaisse mes études pour la pratique de l'instrument. Je crée rapidement mon premier groupe, Pregnant Virgin avec lequel je participe à de nombreux concerts et festivals. L'un des titres du groupe est pressenti pour la B.O d'un documentaire sur l'univers carcéral. Le groupe enregistre un clip pour France 3.

Puis, c'est l'aventure Muren, groupe de hard-rock avec lequel je vais tourner un peu partout en France (premières parties notamment pour Squealer, Loudblast, Excess…, participation au Printemps de Bourges, enregistrement également, en Allemagne, pour le label KMP).

Je fonde ensuite NightCall (hard US) et Sherman. De nouveau, les concerts et festivals, plus enregistrements divers dont un 4 titres.

Je participe au projet Felix Machine, groupe avec lequel je ne fais que du studio (maquettes du premier album et enregistrement pour l'album Une ville et ses musiciens au studio de l'Abbaye en 1996).

Mais, désireux de passer la vitesse supérieure, je passe l'audition d'entrée de Music Academy International en interprétant « Pump it » de Jeff Berlin devant Hans Kullock. Je me retrouve donc parmi les élèves de Jean Bisello, Pascal Mulot, Jonas Hellborg, Rémy Chaudagne, Diego Imbert entre autres. Je m'ouvre alors sur d'autres musiques : Blues, Jazz…

C'est à MAI que je débute l'apprentissage de la guitare sur les conseils de Jean-Claude Rapin et Peter Nathanson.

Diplômé en décembre 1997, je reviens m'installer à Blois.

Avec Jean-Claude Rapin.

Je débute ma carrière professionnelle en effectuant des remplacements dans des groupes locaux de Blues, Rock et Rhythm'n'Blues (Les 3 Clebs, JL White, Boxer…). J'enseigne parallèlement la basse et la guitare à l'École Nationale de Musique de Blois ainsi qu'au sein du réseau d'écoles Hohner Sonor.

Conscient de tourner en rond musicalement, je décide de tenter l'aventure à Paris en rejoignant Pyro, en août 2001 pour l'enregistrement du troisième album. J'enregistre les maquettes de l'album, participe à l'audition de la chanteuse écossaise Mary Spence à Glasgow et enregistre 4 titres avec le chanteur anglais Kevin Wild. Mais la scène me manque et devant les problèmes récurrents de personnel (batteurs, chanteurs) et l'échec des négociations avec Sony et Virgin (et ce malgré l'appui d'Alain Souchon, himself !) je jette l'éponge en février 2003.

Je rejoins immédiatement Astral Quest, un groupe de heavy-blues, pour la promotion du premier album. De nouveau, je goûte aux plaisirs de la scène en tournant un peu partout en France.

En mars 2003, je décide de monter ma propre formation, The Lovestruck Babies, tout en continuant de tourner avec Astral Quest (premières parties notamment pour Gashouse Dave, le guitariste blues-rock américain).

L'enseignement me prend de plus en plus de temps : animateur guitare à l'ALEP de Blois depuis 2001, je deviens également animateur guitare à La Maison Des Provinces en 2003.

En juillet 2004, je tourne avec le batteur Pierre Tréfoux et Rolf Lott (aka Freddy Red), un guitariste de blues allemand. Les tensions étant de plus en plus vives au sein d'Astral Quest, je quitte le groupe en août, après avoir tourné dans le sud de la France, avant une série de dates en Espagne.

Fin 2004, je fonde The HotRails, un support-band, initialement destiné à accompagner divers artistes. C'est le cas notamment de Rolf Lott (a.k.a Freddy Red), guitariste allemand de Blues installé à Montpellier, considéré par la presse musicale comme l'un des meilleurs bluesmen sévissant en France. J'y assure la rythmique avec Jeff Gautier (batteur de Goldmann et Paul Personne) ou Stéphane Mekki. Ensemble, nous écumons les scènes, bars, clubs et festivals un peu partout en France, ainsi qu'à l'étranger (passage remarqué au TACO'S à Lausanne), en distillant un Blues teinté de notes jazzy, de West Coast et Chicago style. The HotRails a accompagné Rolf Lott au Cahors Blues Festival 2006, et sur le CD If my first song don''t hitcha… sorti en décembre 2007 (12 titres enregistrés et mixés en… 24 heures !).

En novembre 2006, je fonde Dutch Stonewall en m'associant à l'harmoniciste Pierre Dorian. Il s'agit alors d'un duo 100% blues acoustique et je tiens la guitare et le chant.

En avril 2007, Dutch Stonewall enregistre 6 titres au Studio du Fief, avec Stéphane Mekki (batterie). Le trio réussit à s'approprier des morceaux d'horizons et de styles différents tout en leur donnant une touche personnelle. Cet enregistrement permet de tourner rapidement dans le circuit des bars de la région Centre.En novembre 2007, Pierre Dorian quitte le groupe. C'est à ce moment que je décide d'auditionner des guitaristes pour électrifier le répertoire et retourner à mes premières amours : la basse. Après deux mois d'audition, mon choix s'arrête sur Emmanuel Pascal. Dutch Stonewall devient alors Red Savina & the Blue Sauce. Mais finalement en décembre 2008, le guitariste jette l'éponge. Il est remplacé par Thierry Angot. Nouveau line-up, nouvelle aventure, nouveau nom : Red Savina & the Blue Sauce devient Sweet Little Angels.

C'est l'époque où je commence à me produire en solo (guitare / chant) ou en duo. Une formule semi-acoustique qui convient plus particulièrement aux lieux limités en place ou en budget, et également intéressante pour tous les lieux ayant un public amateur de Blues-Rock plus roots.

Mais l'enseignement reste mon activité principale : j'anime toujours les ateliers guitare de la Maison des Provinces et de l'ALEP à Blois tout en enseignant la guitare et la basse au sein de l'École de Musique d'Onzain depuis 2008. Je signe en 2009, un contrat d'endorsement avec la marque Ibanez afin de créer l'École de Guitare Ibanez de Blois. Je signe aussi une convention avec Music Academy International me permettant de faire passer l'examen d'entrée de la MAI.

En décembre 2009, je fonde le groupe Slideaway avec Stéphane Mekki (encore et toujours) à la batterie et Eric Larmier à la guitare et au chant. Dès la première année, le groupe fait une quarantaine de concerts à travers toute la France (ouvre pour Scott H Biram, gagne le tremplin festival des Albres devant dix autres groupes…). Fin 2010, sortie de l'album, A no win situation, nombreux concerts.

En septembre 2010, je quitte mon poste d'animateur à l'ALEP, et je déménage mon école au 1 rue des Juifs à Blois en octobre. En novembre, j'intègre l'EMM de Saint Laurent-Nouan, comme professeur de guitare et basse au département Musiques Actuelles.

En mars 2011 : démo-concert de Manu Livertout et Yannick Robert au Chato'do à Blois.

En mai 2011 : master-class suivi d'un concert à Blois où j'accompagne Jean Claude Rapin en assurant la basse et le chant.

En août 2011, je quitte Slideaway après une tournée dans le sud de la France. En décembre de la même année, je suis contacté par Lionel Riss pour intégrer son groupe Alexx & the MoOonshiners.

Je passe deux ans avec le gang parisien. Le groupe tourne en France mais aussi au Luxembourg, en Allemagne, en Belgique et en Suisse.

Nombreux concerts en clubs/bars : Le Divan du Monde (Paris), Maniac Café (Luxemboug), le Ducsaal (Allemagne), le Biplan (Lille), le Caf'Conc (Ensisheim), La Grange (41), Royal Factory (Versailles), Caf'conc des 3 Frontières (Bartenheim), la Tête des Trains (Tousson), L'Excuse (Longjumeau), La Terrasse (Etampes), Ben's Blues Bar (Blois), Twin Café (Courlaoux), le Pitchtime (Dourdan), MC Old Chaps (Grigny), MC Les Tritons (Pierrefitte)…

Nombreux festivals : Blues sur le zinc (Beauvais), Festival Blues à Charleroi (B), Nuits du Blues (Le Creusot), Festival du Perthuis (Clamecy), Woodsbarn Festival (2012 et 2013), Festival Les Rairies Rocks, Festival Jazz & Blues d'Ozoir la Ferrière, Festival Au coin de la zik , 20ème Festival Bière blanche et Musique noire, Festival Rock & Cars (Lavaur), Festival Vache de Blues (Villerupt), FestivalGrésiblues, Fêtes de Genève (CH), Art 'n Blues Festival (Fresselines), Festival de Thirimont (Belgique), Fête de l'Huma 2013… Ainsi que quelques premières parties : Vargas Blues Band (US),Candie Kane (US), Royal Southern Brotherhood (US)…

Avec Royal Southern Brotherhood, Divan du Monde, Paris 2012.

Enregistrement du double album MoOonset/MoOonrise chez Dixiefrog/Harmonia Mundi.
Enregistrement du DVD Live au Grésiblues 2013.

Je quitte le groupe fin 2013 pour me consacrer pleinement à l'enseignement et à mon projet solo.

Discographie

If my first song don't hitcha…, 2007
Rolf Lott : guitare/chant
Éric Litaudon : basse/chœurs
Jeff Gautier : batterie
2007
Éric Litaudon : guitare/chant
Stephane Mekki : batterie
Pierre Dorian : harmonica
Rock'n'roll, 1998
Philippe Gouzou : guitare/chant
Charly Legoff : batterie
Jorje Vera : guitare
Éric Litaudon : basse
Une ville & et ses musiciens, 1996
Michel Cogeon : chant
Daniel Joulin : guitare
Éric Litaudon : basse
Jean-Yves Rouland : batterie
Frédéric Darchis : claviers
Coup de Semonce, 1995
Frank Misztal : chant
Éric Litaudon : basse
Alain Litaudon : guitare/choeurs
François Grandsire : batterie

Plus de nombreuses démo pour Muren, Sherman, Pyro, Boxer…

Tous ces CD sont en vente durant les concerts.

Retour en haut